Tawashi : comment fabriquer votre éponge écologique

By: Thomas

En tant qu’amateur DIY, vous êtes déjà engagé dans des actions écologiques comme le « 0 déchet » ou la restauration de vieux vélos. D’ores et déjà, vous faites vos repas entièrement maison et vous confectionnez des objets sains et naturels. Savez-vous que l’éponge Tawashi participe à ce combat ? Découvrez quelques tutos simples pour créer votre éponge en matières recyclées comme la pelote de tissu. L’inventivité est sans limites, et vous pouvez redonner vie à vos tee-shirts ou collants usagés. L’éponge Tawashi fait merveille pour la vaisselle, l’entretien des plans de travail, le cirage des chaussures, etc. Dans des matières comme le jute ou le sisal, elle permet de récurer vos plats ou intègre votre salle de bain pour des soins de gommage du corps.

Qu’est-ce qu’une éponge Tawashi ?

En japonais le mot Tawashi signifie « vadrouille » ou « brosse à laver ». Seizaemon Nishio invente l’éponge Tawashi en 1907 qui était à l’époque fabriquée à partir de fibres de palmier. À l’heure actuelle, l’objet est conçu avec des matières recyclées ou à caractère réutilisable comme de vieux pulls, des chaussettes dépareillées, de vieux collants ou leggins ou d’autres tissus déjà utilisés. Cette éponge se substitue à merveille aux lingettes à usage unique, aux microfibres et éponges classiques qui sont néfastes pour l’environnement et de véritables nids à microbes. Pour une éponge écologique à récurer, optez plutôt pour le jute ou le sisal.

 Méthode avec un métier à tisser

Avant de tester par vous-même l’efficacité de l’éponge Tawashi, un petit travail de bricolage très simple et accessible aux débutants est nécessaire. Le temps de réalisation de ce Tawashi tuto est d’environ une demi-heure et vous devez vous procurer le matériel suivant :

  • Une planche de bois  
  • Une scie basique ou scie sauteuse
  • Plusieurs planches de papier de verre
  • Une règle d’au moins 20 cm de longueur
  • Un crayon à papier correctement taillé
  • Une vingtaine de clous à tête plate
  • Un marteau standard

Passons maintenant à la pratique !

  • Avec la scie, découpez une planche de bois carrée de 20 cm sur 20 cm.
  • À l’aide de votre règle et crayon de bois, dessinez un carré de 14 cm x 14 cm sur la planche.
  • Il s’agit maintenant d’indiquer des points de repère sur chaque côté à 3 cm, 5 cm, 7 cm, 9 cm et 11 cm. Soit un point tous les 2 centimètres.
  • Il faut prépercer ces repères avec un clou et poncer la planche pour éviter qu’elle n’accroche ou de vous planter des échardes dans la main.
  • Il ne vous reste plus qu’à planter des clous aux endroits que vous venez de prépercer.

Et voilà ! Votre métier est opérationnel pour réaliser des Tawashis à l’infini avec les matières de votre choix.

Les différentes méthodes de fabrication

Rassurez-vous, il n’y a pas trente-six façons de fabriquer une éponge Tawashi mais 3 manière de faire avec quelques variantes de tissus en fonction de ce que vous avez sous la main. Dans la première, vous allez tisser des bandes de tissus de récupération entre elles. Dans la seconde hypothèse, vous n’utilisez qu’une seule sorte de tissus comme un tee-shirt, des chaussettes ou collants usagés. Si vous êtes fan de crochet, optez pour la troisième solution pour confectionner votre éponge Tawashi maison avec du fil de jute ou de chanvre.

Variante avec une pelote de tissu

Si vous n’avez pas de tissus en tube sous la main, sachez que vous pouvez réaliser votre Tawashi avec une pelote de tissus en bobine de trapilho selon ce Tawashi tuto.

À lire aussi   Comment transformer son vieux sacs en toile de jute ?

Afin de fabriquer cette éponge DIY à base de tissus de récupération, procurez-vous un tee-shirt, un jogging en coton ou autre tissu un peu élastique et sans coutures :

  1. positionnez le tissu à plat sur le plan de travail,
  2. dans l’idée d’avoir un tube de taille XXL, découpez les cols, ourlets et manches,
  3. afin d’obtenir un long cordon, ouvrez le tissu puis découpez les jointures en diagonale.

À présent, procédons ensemble au tissage du Tawashi.

  • Sur le métier à tisser, nouez l’extrémité du tissu au premier clou situé à gauche.
  • Pour obtenir des bandes horizontales, vous devez faire serpenter le tissu en contournant les clous situés à gauche puis à droite et ainsi de suite.
  • Reproduisez la même étape de A à Z pour créer des bandes verticales. Attention ! Il faut passer dessus puis dessous les bandes horizontales. Il s’agit ensuite d’alterner les bandes paires et impaires.
  • Maintenant que la dernière bande est tissée, il faut dénouer le tissu du premier clou puis attacher fermement les deux extrémités de tissus ensemble.
  • Pour terminer, réalisez le contour du Tawashi en décrochant la boucle de la bande qui se situe en bordure du métier à tisser, tenez la fermement et attrapez la boucle du 2e bandeau à côté et faites coulisser la 1re boucle dans la 2e. Répétez cette opération avec la 2e boucle, et cetera, jusqu’au tressage complet du Tawashi.
  • À la fin de l’ouvrage, il ne reste plus qu’une seule boucle. Serrez-la fort pour qu’elle ne se détache pas du damier. Elle sera d’autant plus pratique pour accrocher cette éponge sur une attache de torchon.

Méthode basique au crochet

Si vous êtes férue de crochet, voici un Tawashi tuto pour concevoir votre  éponge DIY. Pour ce faire, procurez-vous du fil acrylique, une paire de ciseaux, ainsi qu’un crochet de 4mm.

  • Montez ensuite entre 14 et 28 mailles et chaînettes à la dimension souhaitée.
  • Crochetez au point serré aller-retour afin de constituer une forme carrée.
  • 2e possibilité : montez 3 mailles en l’air et piquez une bride dans chaque maille puis continuez ainsi pour obtenir une forme carrée.
  • À ce stade, fermez l’ouvrage avec une maille coulée.
  • À présent, faites le tour de l’ouvrage en mailles serrées en conservant la même couleur ou adoptez une autre couleur pour trancher.
  • Appliquez-vous à piquer dans un angle pour monter une chaînette d’environ 15 mailles. Repiquez ensuite dans cet angle avec une maille coulée afin de fermer la boucle qui va servir à accrocher votre Tawashi.
  • À l’aide d’une aiguille à canevas, rentrez les fils pour terminer l’ouvrage.

Méthode réalisée avec un tee-shirt

Avant de vous servir du métier à tisser que vous venez de fabriquer, choisissez le tissu que vous allez utiliser. Au fond de votre armoire, traînent depuis des lustres de vieux tee-shirts qui feraient bien l’affaire ! Pour ce travail, choisissez des tissus qui soient élastiques.

Maintenant, découpez 14 bandes de 2 à 3 cm de large dans les manches de tee-shirts qui sont en forme de tube. Le tissu doit mesurer au moins 8 cm de large. Ce qui correspond en principe à la largeur d’une manche de maillot. Pour donner une connotation plus fun, choisissez des bandes de tissus de couleurs différentes. Vous obtiendrez ainsi un magnifique Tawashi à damiers.

À présent, saisissez une première bande de  tissus que vous insérez entre le 1er clou à gauche, puis vous l’étirez pour atteindre le 1er clou situé à droite. Répétez cette opération jusqu’à la fin. Vous visualisez alors une première série de 7 bandes parallèles et horizontales.

À lire aussi   Comment se faire licencier intelligemment ?

Ensuite, vous réalisez la même opération mais de manière verticale. Attention dans cette étape, vous devez passer une bande une fois au-dessus, puis une fois en dessous des bandes parallèles de manière à composer un tissage.

Pour mémoriser, entraînez-vous à accrocher votre bande de tissu au 1er clou situé au bas du carré ; après vous glissez sous la 1re bande de tissu horizontal, vous continuez au-dessus de la 2e, à nouveau en dessous de la 3e, encore au-dessus de la 4e et la routine s’installe jusqu’à l’arrêt sur le clou situé en bout de planche pour fixer le tissu.

Concernant le 2e bandeau, alternez en faisant passer la bande au-dessus, après en dessous, etc. Poursuivez votre ouvrage en alternant toujours le tissage jusqu’à avoir fixé tous les bandeaux de tissu. Vous avez constitué un quadrillage. Il ne vous reste plus qu’à terminer par la réalisation du tour de l’éponge.

Dans ce but, décrochez la boucle de la bande qui se situe en bordure du métier à tisser, maintenez-la fermement et attrapez la boucle du 2e bandeau à côté, et faites glisser la 1re boucle dans la 2e. Répétez cette opération avec la 2e boucle, jusqu’au tressage complet du Tawashi.

En fin d’ouvrage, il ne reste plus qu’une seule boucle. Serrez-la fortement pour qu’elle ne se détache pas de l’ouvrage.

Méthode réalisée avec une paire de collants

Au lieu de jeter vos collants troués, conservez-les pour créer votre éponge DIY grâce à ce tuto Tawashi en 5 étapes.

Voici la liste du matériel nécessaire : un ou plusieurs collants en nylon, coton ou lycra. Une paire de ciseaux, et un cadre à tisser si nécessaire pour faciliter le tressage.

  1. Coupez en lanières de 1 à 2 cm de large selon la grandeur de l’éponge. Pour réaliser chaque côté du Tawashi, prévoyez 8 à 12 bandes.
  2. Disposez votre cadre en bois sur le plan de travail.
  3. Saisissez-vous d’une bande de collants et fixez-la par un nœud autour d’un coin du cadre. Puis, étirez cette bande de façon à la faire passer par-dessus les autres bandes, puis par-dessous de celles déjà disposées sur le cadre. Réitérer cette opération avec l’ensemble des bandes restantes, et alternez le sens du passage au-dessus puis en dessous des autres bandes afin de former un motif entrelacé.
  4. Quand l’ensemble des bandes sont tressées ensemble, ôtez doucement le Tawashi du cadre en coupant les nœuds fixés aux angles du cadre. Opérer prudemment pour ne pas abîmer l’ouvrage. Si vous avez choisi l’option sans cadre, tirez sur les bandes pour serrer le Tawashi et constituer le carré.
  5. Pour donner un aspect uniforme à l’éponge DYS, coupez les extrémités des bandes qui débordent du Tawashi.

Méthode réalisée avec de la ficelle de jute

Le Tawashi en ficelle de jute ou chanvre en plus d’être lavable est complètement compostable. L’idéal si vous êtes partisan du 0 déchet à la maison et habile au crochet. En effet, vous devez connaître quelques rudiments comme la maille coulée, la maille chaînette, la maille serrée et la demi-bride. Pour suivre ce Tawashi tuto, réunissez le matériel nécessaire. Un crochet n°8 et une bobine de jute ou de chanvre. Vous pouvez ainsi concevoir jusqu’à six Tawashis.

  • Montez une chaînette de quatre mailles et fermez-la en anneau par une maille coulée.
  • Au 1er tour, crochetez dans l’anneau formé huit mailles serrées, ensuite vous fermez ce tour puis les trois tours suivant avec une maille coulée dans la maille de départ.
  • Pour le deuxième tour, crochetez seize demi-brides, c’est-à-dire 2 mailles serrées du tour précédent.
  • Au 3e tour, crochetez vingt-quatre (deux demi-brides, suivi d’une demi-bride).
  • Lors du quatrième tour, crochetez trente-six demi-brides.
  • À ce niveau, finir l’ouvrage par une boucle constituée par une chaînette de 12 mailles, dans le but de la suspendre et la faire sécher.
  • Ultime étape dans laquelle vous crochetez quatre mailles coulées dans quatre demi-brides du tour précédent, ensuite vous coupez en gardant 10 cm de ficelle de jute ou chanvre.
À lire aussi   Découvrez le coton-tige réutilisable et ses avantages pour votre quotidien

Il est important de souligner que la ficelle de jute ou chanvre rétrécit lors du premier lavage. Pour éviter cet inconvénient, ne coupez pas à ras les fils qui dépassent avant le séchage complet de votre Tawashi !

eponge tawashi

Comment utiliser votre éponge Tawashi ?

En fonction de la matière utilisée pour créer votre Tawashi, vous pouvez l’utiliser pour effectuer diverses tâches comme :

  • Tawashi en coton. Cette éponge permet de nettoyer la vaisselle, la table ou autres plans de travail. Elle cire également vos chaussures. N’oubliez pas de la rincer à l’eau claire, et de la faire sécher en la suspendant à son crochet.
  • Tawashi en sisal. Pour décrasser les casseroles, rien de mieux que cette matière. L’éponge sert aussi à gommer la peau et fait office de gant de crin. Cependant, elle doit être rincée à l’eau claire et séchée à l’air libre.
  • Tawashi en jute ou chanvre. C’est une gratounette douce qui permet de nettoyer, laver et frotter la vaisselle et tous les plans de travail. Après utilisation, il suffit de la rincer à l’eau claire et de la suspendre par son lien pour quelle sèche.

Comment laver son Tawashi ?

Attention ! Seuls les Tawashis réalisés en coton ou textiles sont lavables en machine. Pour une éponge confectionnée avec des collants en nylon ou lycra, programmez la machine à laver à 30 degrés. Les Tawashis créés en coton supportent des températures jusqu’à 60 degrés. Enfin, si vous avez choisi l’option du 0 déchet, votre éponge DIY en jute, chanvre ou sisal n’est pas lavable en machine. Cependant, vous pouvez utiliser du vinaigre blanc pendant 10 minutes pour nettoyer un Tawashi en jute ou chanvre. Après lavage en machine des Tawashis en coton, il est nécessaire de les faire sécher en les suspendant par leur lien.

Où trouver une éponge Tawashi ?

Vous avez décidé de boycottez vos éponges classiques en matière synthétique qui sont dérivés du pétrole et nocives pour l’environnement. Cependant, vous n’êtes pas adepte du bricolage, ni du fait main maison. Qu’à cela ne tienne, vous pouvez vous procurer une ou plusieurs éponges Tawashi dans la matière écologique de votre choix sur de nombreux sites d’e-commerce.

Créer son propre Tawashi est à la hauteur d’un bricoleur débutant. Choisissez la méthode avec laquelle vous êtes le plus à l’aise, avec ou sans cadre en bois. Associez vos enfants à cette activité ludique pendant les vacances ou les week-ends pluvieux, grâce à des Tawashis tutos disponibles en ligne.

Crédit photo : capture d’écran rien ne se perd ou presque

Laisser un commentaire