Quel est le salaire d’un fustier ?

By: Thomas

Le fustier est une profession qui existe depuis des siècles. Elle consiste à la fabrication et à la pose de structures en bois. Ce métier comme tout autre du domaine de l’artisanat nécessite des aptitudes uniques. Parmi celles-ci, le fustier doit disposer d’une bonne connaissance du bois.

Il doit faire preuve de patience, de minutie, de créativité et de savoir-faire. Cet artisan est aussi appelé à travailler en équipe avec des maçons et couvreurs. La rémunération du fustier dépend de ses années d’expérience et de son niveau de qualification.

Qu’est-ce qu’un fustier ?

Le fustier est un artisan dont le rôle est de fabriquer des charpentes en bois, mais aussi procéder à leurs poses. Ce professionnel en construction en bois est aussi capable de fabriquer des :

  • Portes ;
  • Fenêtres en bois ;
  • Meubles ;
  • Et des escaliers.

Le fustier fait partie des métiers les plus anciens qui ont été pratiqués pendant plusieurs siècles. En France, il y a maintenant de plus en plus de personnes qui gagnent leur vie grâce à ce métier. Pour la plupart, elles sont considérées comme des artisans qui travaillent en libéral.

La profession de fustier veut également que l’artisan soit capable de s’adapter aux différents types de chantiers auxquels il sera appelé à intervenir. Ces derniers peuvent en effet être plus ou moins importants avec des délais relativement courts.

Dans l’exercice de ce métier passionnant, le professionnel se doit de faire preuve de beaucoup de patience, de savoir-faire et de minutie. Le salaire fustier peut toutefois varier en fonction de ces facteurs.

Quelles aptitudes doit-on avoir pour être fustier ?

Certaines aptitudes et connaissances en construction sont donc nécessaires pour exercer ce métier. Parmi elles, la lecture est en haut de la liste. Le fustier doit être capable de lire et d’interpréter des plans et devis.

Il doit pouvoir maîtriser les techniques de coupe et de montage des éléments en bois. À cela s’ajoutent les règles de sécurité qui font du fustier un professionnel de confiance.

À lire aussi   Quel est le prix d'un enterrement tout compris ?

Seul ou en équipe, il doit être capable de s’adapter tout en respectant les délais qui lui sont impartis. Le fustier est cet artisan qui fait preuve d’une grande minutie, de rigueur et d’attention aux détails. En équipe, il sera appelé à collaborer avec des maçons et couvreurs.

Pour cause, la charpente doit souvent être fixée sur une structure en béton ou en briques. Le fustier doit alors disposer d’une bonne connaissance en charpente en menuiserie. Cela implique qu’il doit pouvoir lire des plans et faire les calculs.

Ceux-ci seront nécessaires pour la fabrication des différentes pièces de la charpente. L’habilité doit aussi faire partir des points forts de ce travailleur. Il doit être habile de ses mains pour procéder à l’assemblage des différentes pièces.

Quelle formation suivre pour devenir fustier ?

Le salaire fustier est considérément impacté par la formation qu’il a suivie. Le fustier est une profession catégorisée en deux groupes. Il y a les fustiers traditionnels et ceux modernes. Les premiers suivent leur formation dans des écoles de charpenterie ancienne.

Les fustiers modernes quant à eux suivent une formation professionnelle dans des écoles de charpenterie récentes avec des méthodes modernes. La formation indispensable à cette profession varie en fonction de plusieurs critères.

Fustiers traditionnels

Ils doivent suivre une formation qui leur permettra d’acquérir des techniques anciennes. Celles-ci concernent la fabrication et l’assemblage des éléments de charpente en bois.

Ils seront aussi formés aux différentes catégories de bois à utiliser dans la réalisation de leur charpente. Les outils et machines essentiels au bon fonctionnement de la charpente feront aussi partir de leur formation.

Cette formation pour devenir fustier traditionnel se fait généralement en un an couronné par une attestation.

Fustiers modernes

Pour faire carrière dans ce métier au titre de fustier moderne, il va falloir suivre une formation professionnelle. Celle-ci a lieu dans une école de charpenterie moderne. Ladite formation permettra d’acquérir des techniques modernes en fabrication et assemblage des éléments de charpente en bois.

À lire aussi   Les 7 erreurs financières à éviter à 30 ans

Une autre phase de la formation sera consacrée aux différents types de bois à utiliser dans la fabrication de la charpente. Elle s’accompagne des informations concernant les outils et machines indispensables au bon fonctionnement de la charpente. Cette formation dure également 1 an.

Autres parcours pour devenir fustier

Plusieurs parcours peuvent aussi permettre d’avoir des compétences dans le domaine telles que le :

  • CAP charpentier bois : il s’agit d’une formation qui aborde les techniques en charpenterie, menuiserie pour travailler le bois et réaliser son assemblage ;
  • BTS Systèmes Constructifs Bois Habitat : pour l’obtention de ce diplôme, il faudra suivre une formation complète en construction du bois. Cette formation met surtout en avant la conception, la mise en œuvre et l’entretien des ouvrages ;
  • Des formations complémentaires : il s’agit des formations spécifiques au travail du bois et construction en fuste donné par des organismes associatifs ou privés.

Une autre option est d’apprendre ce métier au titre d’apprenti auprès d’un artisan expérimenté.

Quel salaire quand on est fustier ?

Le fustier est très demandé dans le domaine du bâtiment en raison de son savoir-faire qui est particulièrement apprécié. Le salaire fustier dépend alors de ses années d’expérience et de son niveau de qualification.

Pour un débutant, le salaire fustier peut être estimé entre 1500 et 2000 € le mois. Pour celui qui a acquis de l’expérience, il peut prévaloir à un salaire pouvant atteindre les 3000 € par mois.

Quelle différence avec le métier de charpentier ?

Pour les non-initiés, tous les métiers du bois en l’occurrence la charpenterie et le fustier se ressemblent bien qu’ayant des points de similitudes, il existe bien une différence entre le métier de charpentier et celui de fustier. Ce dernier se caractérise notamment par la fabrication et la pose des mobiliers (escaliers, fenêtre) en utilisant des charpentes.

À l’inverse, le charpentier s’occupe des grandes constructions de bois en créant la structure du bâti. Il peut être question d’un bateau ou de la charpente d’une maison bois. Cet artisan travaille la grande cognée, les pièces de dimension importantes et des structures globales.

À lire aussi   Peut-on réduire ses mensualités de crédit immobilier quand on est au chômage ?

Pourquoi le métier de fustier est en plein boom ?

En plus du facteur financier qui est nettement favorable, le métier de fustier est en plein essor de par plusieurs facteurs. Le premier concerne le caractère bénéfique des constructions en bois. Cette forme d’habitation est de plus en plus en vogue grâce à la facilité et la rapidité de construction.

Le matériau principal utilisé qu’est le bois est assez accessible pour tous, même dans les régions citadines. Avec le coût élevé du chauffage en France, une maison en bois est la solution plébiscitée par de nombreuses personnes.

Elle participe énormément à la réduction des dépenses en système de chauffage. Cela aura pour conséquence une demande accrue d’artisan fustier.

Quels sont les avantages à opter pour une maison en bois ?

Le premier avantage d’une maison en bois concerne son facteur écologique. Ces maisons sont bien plus écologiques que les constructions traditionnelles en mortier ou en brique. Cela est dû au fait que les maisons en bois sont réalisées à base de matériaux naturels renouvelables et recyclables.

Elles ont tendance à mieux conserver la chaleur que les habitations en brique. Cela contribue à la réduction de la facture de chauffage, car le bois est un isolant naturel. Il existe aussi moins de risque d’émission de CO2 avec une maison en bois.

Cela peut être avantageux à la réduction des gaz à effet de serre d’autant plus que le bois stocke de façon naturelle le carbone.

Facile et rapide à construire, la maison en bois arbore une esthétique inégalable. Elle est plus chaleureuse et plus belle qu’une maison traditionnelle.

Faire carrière en tant que fustier demande une bonne connaissance en bois et ses propriétés. Le fustier bénéficie d’avantage financier en fonction de son statut et savoir-faire.

Laisser un commentaire