Comment réaliser votre premier investissement immobilier locatif ?

By: Thomas

Avez-vous du mal à acheter votre résidence principale ? Voulez-vous diversifier vos investissements en acquérant un bien immobilier locatif ? Pour l’une ou l’autre de ces situations, il est important d’avoir une stratégie d’investissement et une meilleure organisation. Cela vous permettra non seulement de concrétiser votre projet, mais aussi d’éviter les surprises désagréables. À cet effet, voici quelques conseils pratiques à mettre en œuvre pour lancer votre premier investissement immobilier locatif.

Choisir sa cible et l’emplacement du bien

Pour réaliser votre premier investissement dans l’immobilier locatif, la première erreur à ne pas commettre est de faire de l’improvisation. Il faut surtout se poser les bonnes questions et mettre en place une stratégie d’investissement efficace. Quelle est la cible idéale pour le bien ? Quels sont vos objectifs à court et à long terme ? À quoi servirait votre futur bien immobilier ? En fonction de ces réponses, il vous sera plus facile d’identifier la ville ou la région adéquate pour lancer le projet.
Il est aussi important de vérifier si la zone est agréable à vivre et s’il est bien desservi par les transports en commun. Plus vous ciblez un bien dans une zone accessible, plus vous avez de chance de trouver des locataires et de rembourser votre crédit immobilier auprès de la banque. À la suite de ceci, il faut prendre en compte certains paramètres importants. Cela inclut la configuration du terrain, la qualité du sol et les taxes éventuelles qui sont appliquées.

Quel bien pour son projet de location ?

Une fois la cible et l’emplacement de votre premier bien immobilier trouvé, il faut penser à établir votre budget. C’est grâce à celui-ci que vous identifiez le bien qui correspond à vos besoins d’investissement. Si vous disposez de moyens financiers limités, l’idéal serait de choisir un studio ou une chambre de bonne. Dans le cas contraire, vous pouvez investir dans deux studios ou un deux-pièces afin de mieux répartir les risques inhérents aux petites surfaces.

À lire aussi   Gagner de l’argent en testant des produits c’est possible ?

En établissant votre budget, il faut également penser à la nature du bien dans lequel vous comptez investir. Deux options s’offrent généralement : l’immobilier neuf ou ancien. Dans le premier cas, notez que les prix au mètre carré sont plus chers, bien qu’il existe des disparités dans certaines zones. En utilisant le dispositif Pinel toutefois, vous bénéficiez de réductions d’impôts de 12 à 21 % sur le prix du bien. Avec l’ancien par contre, les prix sont plus abordables, mais il faut, dans la plupart des cas, ajouter un budget pour les travaux..

Trouver du financement pour son projet immobilier

L’autre point important pour son premier investissement immobilier locatif est le financement. Deux options se présentent en fonction de votre statut. S’il s’agit de votre premier achat, notez que l’apport personnel n’est pas obligatoire puisque vous pouvez souscrire à un crédit immobilier. Néanmoins, les spécialistes recommandent de fournir 10 % du montant total demandé. En plus de ceci, les primo accédants bénéficient de certains dispositifs fiscaux pour faciliter l’accession à la propriété.

Si, en revanche, vous êtes déjà propriétaire de votre résidence, vous devez disposer d’une bonne marge financière pour demander un crédit. Les banques calculent en effet votre taux d’endettement afin qu’il ne dépasse pas 35 %. Dans le même temps, elles essayeront d’évaluer vos charges fixes qui englobent le loyer, les impositions, les assurances, etc. En outre, les banques se baseront sur 70 ou 80 % du montant du loyer de votre futur investissement pour accorder le prêt ou non.

Laisser un commentaire