Peut-on réduire ses mensualités de crédit immobilier quand on est au chômage ?

By: Thomas

La vie est un voyage plein de surprises. Parfois, des circonstances imprévues comme un licenciement ou une rupture conventionnelle peuvent entraîner une perte d’emploi. Si vous êtes dans cette situation et que vous avez un crédit immobilier en cours, la question se pose : comment réduire ses mensualités de crédit immobilier au chômage ? Pas de panique, nous allons vous expliquer les différentes options qui s’offrent à vous.

L’assurance emprunteur, un bouclier contre la perte d’emploi

Quand vous contractez un prêt immobilier, vous souscrivez généralement une assurance emprunteur. C’est une garantie exigée par la banque qui assure le remboursement du prêt en cas de décès, invalidité ou incapacité de travail. Assurer son emprunt immobilier, c’est donc prendre une précaution essentielle pour protéger à la fois la banque et soi-même de tout imprévu.

Les contrats d’assurance emprunteur prévoient donc en général une garantie perte d’emploi. Cette garantie vous permet de bénéficier d’une indemnisation si vous vous retrouvez au chômage. Le montant et la durée de l’indemnisation varient en fonction du contrat et des conditions de mise en jeu de la garantie. En général, cette indemnisation couvre une partie des mensualités du prêt immobilier. C’est donc une clause de votre contrat qui peut aider à réduire ses mensualités de crédit immobilier au chômage

Faut-il vérifier son contrat d’emprunt immobilier ?

Oui, votre contrat peut donc avoir cette clause, il faut être conscient par contre que cette garantie est soumise à certaines conditions. Par exemple, le délai de carence (période pendant laquelle la garantie ne s’applique pas) peut être de plusieurs mois. De plus, la garantie ne s’applique pas en cas de démission, de fin de CDD ou de période d’essai.

À lire aussi   8 pièges à éviter lors de la souscription à une assurance-vie

Le rachat de crédit, une solution en cas de difficultés financières

Si vous ne bénéficiez pas de la garantie perte d’emploi ou si l’indemnisation pour réduire ses mensualités de crédit immobilier au chômage ne couvre pas la totalité de vos mensualités, le rachat de crédit peut être une solution à envisager. Même si l’assurance chômage d’un prêt immobilier peut vous aider, elle ne couvre pas toujours l’ensemble des dépenses.

Le rachat de crédit consiste à regrouper tous vos crédits (immobilier, consommation, etc.) en un seul et unique emprunt. L’objectif est de réduire vos mensualités en allongeant la durée de remboursement.

Faite attention en contrepartie au taux de recouvrement qui est généralement plus élevé que celui des crédits initiaux.

Est-ce que je peux négocier avec ma banque ?

Si aucune des solutions précédentes ne vous convient, vous pouvez toujours tenter de négocier avec votre banque. C’est une démarche proactive qui peut vous permettre d’adapter vos mensualités à votre nouvelle situation.

Dans le cadre de cette négociation, plusieurs options peuvent être envisagées : la modulation des mensualités, le report des échéances ou l’allongement de la durée de l’emprunt. Ces solutions peuvent par contre engendrer des coûts supplémentaires (intérêts, frais de dossier, etc.).

Les informations de cet article sont purement informationnelles. Pour trouver la solution adéquate à votre situation, entourée vous d’experts. La perte d’emploi est souvent une situation temporaire. Restez positif, continuez à chercher activement un nouvel emploi et solliciter l’aide de Pôle Emploi ou d’autres organismes d’accompagnement.

Laisser un commentaire